top of page

"Educalpha 200" - un programme adapté pour l'éducation et l'alphabétisation"- (lancement en Septembre 2022)

Accès à l'éducation pour tous

PHOTO-2022-09-12-16-05-28.jpg
PHOTO-2022-09-12-14-13-12 copie.jpg

CONTEXTE

L'alphabétisation des femmes et des jeunes filles demeure un défi planétaire.

Au Maroc, les programmes et initiatives initiés pour réduire le taux d’analphabètes se multiplient. Il a notamment pris un virage important depuis la création en 2016 de l’Agence Nationale de Lutte contre l’Analphabétisme (ANLCA), qui a pour mission d’orienter et de coordonner les activités des différents acteurs dans ce domaine.

En quelques chiffres, le taux global national d’alphabétisation est passé de 52,3% en 2004 à 64,1% en 2019 ; pour les hommes ce taux a atteint 74,6% en 2019, alors que celui des femmes peine encore à 53,9% en 2019.

Parmi les causes de cette situation, on trouve le manque de confiance en sa capacité d’apprendre, le manque d’argent, l’éloignement géographique des lieux de formations, notamment. L’abandon scolaire est sans aucun doute l’un des facteurs majeurs avec plus de 300 000 élèves par an qui quittent les établissements scolaires.

INTERVENTION

Fort de ce constat, l’Association MekkiL’, avec l’appui de ses partenaires, propose une solution visant à encourager l’alphabétisation dans les zones rurales ainsi que l’assiduité scolaire pour les jeunes, à travers un programme gratuit de proximité.

La gratuité de l’apprentissage est essentielle afin de permettre l’accès à l’éducation pour tous dans la mesure où ces populations vulnérables se préoccupent avant tout de leur survie immédiate.

Le second facteur est lié à la proximité des structures pédagogiques, compte-tenu notamment du coût élevé des transports et des contraintes quotidiennes liées à la gestion du foyer et des enfants.

 

ACTIONS

 

Educalpha 200 est un programme dédié, développé pour contribuer à la généralisation de l’alphabétisation et de l’éducation dans les villages. Une solution qui s’engage à offrir des contenus pédagogiques et à développer une éducation de qualité grâce à une institutrice formée et motivée. Testée dans un premier temps sur un village pilote, le projet accueille chaque année de plus en plus de bénéficiaires. Au total, ce ne sont pas moins de 200 bénéficiaires qui se sont inscrits pour l’année 2022-2023, dont 70 femmes pour l’alphabétisation et 130 enfants / jeunes pour les cours de rattrapage tous niveaux.

 

 

Zoom sur 3 ans de test :

 

2019-2020 : une institutrice donne des cours les mercredi et samedi, accueillant 30 femmes et 20 jeunes

2020-2021 : un passage à six jours de cours par semaine permet de passer à  60 femmes et 72 jeunes.

2021-2022 : Le programme compte 72 femmes et 132 jeunes, soit une croissance annuelle des effectifs de 55% par an pour les femmes et de près de 160% par an pour les jeunes.

Des résultats qui s’expliquent par un climat de confiance qui s’est installé, par la sensibilisation à l’éducation des parents et des jeunes et par les perspectives liées à l’amélioration des conditions de vie.

Une solution simple qui se résume par le recrutement d’une seule institutrice par village, intégrant la gratuité, la proximité et la qualité de l’enseignement.

 

Educalpha 200 a prouvé son efficacité auprès des habitants du village mais aussi au delà puisque ce pôle éducation attire désormais les habitants issus de villages avoisinants. La capacité d’accueil maximale étant bientôt atteinte (1 institutrice / pour 230 bénéficiaires), des études sont actuellement en cours afin de pouvoir dupliquer le projet à une plus grande échelle avec pour objectif général de participer aux changements et aux mutations de ces populations cibles, réduire les disparités territoriales dans ce domaine et encourager le développement économique, social et personnel.

 

Capture d’écran 2022-09-23 à 13.45.08.png
PHOTO-2022-09-13-12-24-17.jpg
PHOTO-2022-09-12-14-14-04.jpg
bottom of page